Moke est un groupe londonien, formé en 1997, qui a sorti deux albums, et dont la carrière a été brutalement interrompue par des problèmes économiques, alors que les Etats-Unis commençaient à leur réserver un excellent accueil. Leur second album, “Carnival” où vous pourrez trouver le titre que je vais mettre en lumière, n’est d’ailleurs sorti qu’aux USA, et la disponibilité en Europe a été assurée par un autre label, un peu plus tard, quand le groupe n’existait plus.

Mais c’est bien la version américaine du cd que j’ai entre les mains, car je connaissais Moke depuis leur 1er cd, “Superdrag” et j’appréciais beaucoup ce groupe, et son chanteur John Hogg.

“Carnival”, produit par Paul Stacey est une impressionnante collection de chansons qui évoqueront, d’après les critiques, Oasis, Led Zeppelin, Faith No More, etc.

Mais tout ceci parait en faire des suiveurs, or, Moke a une vraie personnalité, témoin ce “I Don’t Mind” qui est un morceau plutôt acoustique, avec un travail assez recherché sur les voix, mais avec un rythme très présent, marqué par des accords plaqués sur une guitare acoustique, rapidement secondée par la guitare électrique de Sean Genockey, puis par la basse d’Alex Evans et la batterie de John Morgan.

Je vous assure que “Carnival” est, pour moi, l’un des meilleurs albums de cette année 2001, mais je dois bien être le seul, car j’ai pris la peine de regarder les listes de “meilleurs albums” éditées par les revues et critiques ; même au delà de la 100ème place, pas la moindre mention de “Carnival”. Quelle tristesse !

Print Friendly, PDF & Email
Article recommandé pour vous :  Different Stars, Trespassers William