Entre le 27 décembre 1979, date de sortie du 1er album des Pretenders, et le 16 juin 1982, quand leur guitariste, James Honeymann-Scott nous a quitté, victime de son addiction à la cocaïne, la Reine d’Angleterre s’appelait Chrissie Hynde.
Chrissie et son blouson de cuir rouge, sur la pochette du 1er album ; Chrissie et son chemisier à jabot « à la Kinks », (et sa relation amoureuse avec Ray Davies) sur la pochette de « Pretenders II » sur lequel on trouve ce « Message Of Love » si excitant. Regardez le clip, Chambers, Farndon, Honeyman-Scott, heureux et déterminés, et elle, mignonne, sexy, avec sa frange « à la Brian Jones », et bougeant et chantant comme si elle incarnait, à elle seule, le rock’n’roll !
Je veux bien admettre que « Pretenders II » est moins réussi que leur fantastique premier album, mais quelle chanson que celle-là ! Les accords plaqués par James sur sa Rickenbacker, la pulsion primitive et si sensuelle de Martin, les notes de basse en contre-chant de Pete, cette trouvaille géniale de James avec ces accords carillonnants dans la dernière partie de la chanson, et, par dessus tout, Chrissie « It’s good, good, good, Like Brigitte Bardot ! »

Print Friendly, PDF & Email