Je ne connais ─ comme la plupart des gens ─ The Smoke que par leur célèbre chanson « My Friend Jack », quasi-immédiatement interdite en Angleterre, du fait des paroles qui ne se privaient pas de nombreuses et transparentes allusions au diéthylamide de l’acide lysergique, plus connu sous le nom LSD 25.
Le célèbre vers « My friend Jack eats sugar lumps » fait référence au fait que l’acide se prenait imbibé sur de petits morceaux de sucre ; de même, «Been on a voyage, across an ocean » n’évoquait pas une traversée en paquebot ! Le morceau a également marqué les esprits par le magnifique effet de trémolo que le guitariste, Mal Luker, ajoute à la descente chromatique qu’il effectue sur le Mi grave de sa guitare, avec son médiator.
C’est donc en Allemagne, mais également un peu en France, que « My Friend Jack » trouvera son public, et c’est la raison pour laquelle j’ai été tout à fait ravi, en 2001, de retrouver ce titre sur l’indispensable compilation Rhino, « Nuggets volume II : Original Artyfacts from the British Empire and Beyond 1964-1969 ». Un classique freakbeat !

Print Friendly, PDF & Email