L’album « Fifth Dimension » est le premier album des Byrds sans Gene Clark, leur compositeur, qui est parti en leur laissant le génial « Eight Miles High »*. C’est aussi le premier album sur lequel ne figure aucune reprise de Bob Dylan.

Il y a donc sur cet album un certain nombre de titres qui ne sont clairement pas de la qualité à laquelle les Byrds nous avaient habitués, mais ce n’est certainement pas le cas de ce « Wild Mountain Thyme », qui contrairement à ce que l’on pense n’est pas une chanson traditionnelle, mais un air qui date de 1957. Cela dit, les spécialistes ont retrouvé un air du XVIIIème siècle qui semble avoir grandement inspiré la version de 1957 !

Gene Clark parti, la chanson repose entièrement sur les épaules de Mc Guinn et de Crosby, lesquels, rassurez-vous, s’en tirent parfaitement bien. Les voix, les guitares, et en particulier, celle de Mc Guinn, font preuve d’une maîtrise remarquable, et même les arrangements de cordes, dus à Allen Stanton, s’accordent bien avec l’atmosphère de la chanson.

« Wild Mountain Thyme » a été repris un nombre incalculable de fois, mais la version des Byrds reste ma préférée.

_________________________________________________________________

*Voir ma chronique de ce titre.

**Juste derrière, je crois que je mettrais la version de Fotheringay

 

Print Friendly, PDF & Email