Quand je pense aux merveilles écrites et interprétées par Joan Armatrading pendant ces 70’s*, je m’étonne toujours quand des amis réputés être de bons amateurs de rock s’exclament « Qui ça ? » quand j’évoque son nom.

« I Really Must Be Going » était l’une des quatre chansons d’un album (donc, un « Extended Play » en ces temps de vinyle), How Cruel, produit par Henry Lewy (un des producteurs de Joni Mitchell).

J’ai l’impression que ces paroles d’aventure extra-conjugale ne pourraient plus être écrites en 2019, et c’est dommage, car qui ose traduire en mots, aujourd’hui, la passion dévorante qui pousse à commettre certains actes que l’on regrette ensuite ?

Joan a su, en tout cas, habiller d’une musique très réussie, très « passionnelle » ─ oui, je sais, les arrangements, la production, ont vieillis, et peuvent prêter à sourire ─ ce texte d’un autre siècle pour en faire l’une de ses plus belles réussites.

*J’ai déjà consacré neuf chroniques à Joan, dans ce blog. Il ne vous reste plus qu’à les relire !

Print Friendly, PDF & Email