Je crois qu’à chaque fois que j’aborde une chanson de Sufjan Stevens, je suis saisi d’une joie, voire d’une ferveur quasi-religieuse. Ceux qui me suivent savent que je le tiens pour le plus grand musicien vivant ; on me pardonnera donc (ou pas) une certaine tendance à verser dans le panégyrique.

On trouve cette chanson sublime dans le coffret de 5 EPs paru à la fin de l’année 2012 sous le titre « Silver & Gold », et renfermant, tout comme le coffret identique de 2006, des chansons de Noël.

Ne souris pas, ami lecteur ! Si toutes les chansons de Noël étaient comme « Barcarola », je veux bien en écouter tout au long de l’année !

Elle se trouve sur le volume 6 du coffret dont le titre générique est « Gloria ». La musique porte la triple signature de Aaron et Bryce Dessner, du groupe The National, et de Sufjan Stevens. Les paroles sont de Sufjan et ne ressemblent pas aux tartines sucrées que les gens ont l’habitude de chanter à Noël. Allez voir.

Ah ! J’aurais aimé être, en cette fin d’année 2006, dans l’appartement d’Aaron Dessner, à Brooklyn. Il y avait là Aaron et Bryce, aux guitares, mandolines, Marla Hansen (violoncelle), Clara Klaus, Olivier Manchon, Richard Reed Parry, d’Arcade Fire, à la contrebasse, quelques amie(e)s chanteurs/euses, et Sufjan, avec son clavier Roland VS-880-EX, pour les parties de cuivre et le piano, et, bien sûr le chant principal.

En 2012, le piano a été refait, parce que celui d’Aaron était un peu désaccordé, et la batterie de Brian Wolfe a été ajoutée en studio.

Je vous disais donc que « Barcarola » ne ressemble pas trop à une chanson de Noël, en ce sens qu’elle pourrait très bien figurer sur « Illinois », si vous voyez ce que je veux dire*.

Il y a donc une mélodie sublime, portée par la voix bouleversante de Sufjan, qui fait passer dans ces paroles dont je vous assure que la teneur n’est pas à proprement parler religieuse, un sentiment d’élévation spirituelle propre à toucher le plus endurci des mécréants. Et que le pont instrumental soit emprunté au traditionnel « We Three Kings » ne change rien à l’affaire, « Barcarola » est à ranger à côté des plus grands chefs-d’œuvre de Sufjan Stevens. Pour être tout à fait honnête, je me suis amusé à faire une liste des plus grandes chansons de Sufjan Stevens ; j’ai beaucoup de mal à la faire descendre en dessous de 70 titres ! Je vous aurais prévenus !

____________________________________________________________________________________

*et si vous ne voyez pas, attendez un peu que je me mette à écrire sur « Illinois » !

 

Print Friendly, PDF & Email