Voici le titre de l’album d’où cette chanson est tirée : @#%&*! Smilers. (se prononce Fucking Smilers) et ce septième album de la californienne est encore un très bon album, produit par son bassiste, Paul Bryan.

J’ai appris, en préparant cette chronique, qu’Aimee  est une passionnée de boxe, qu’elle aime assister à des combats, et qu’elle a pratiqué ce sport toute sa vie. Est-ce là qu’il faut chercher son goût pour la précision des sentiments et des textures dans sa musique ? Contrairement à ses œuvres précédentes*, il n’y a aucune guitare électrique dans ce disque, seulement des claviers (piano, Moog, Wurlitzer, clavinet) joués par Jamie Edwards, la batterie de Jay Bellerose, la basse, et, la voix d’Aimee et sa guitare acoustique. Dans cette chanson, on entend aussi un siffleur (Dave Eggers).

Donc, « Little Tornado » écrite et composée par Aimee Mann, commence très simplement, la voix et la guitare d’Aimee, grattant simplement des accords, puis quelques notes de piano, et la chanson s’enrichit doucement de cordes et de chœurs masculins, que la production place de façon très discrète. En réécoutant cette chanson, je me dis qu’Aimee Mann est une sorte d’équivalent féminin de Paul Simon, ce qui, vous l’avouerez, est un sacré compliment !

Voir mes chroniques « Deathly » et « Goose Snow Cone ».

Print Friendly, PDF & Email