Il y a quelques mois, je postais ma première chronique concernant le groupe canadien The Nines*, et je vous avais promis qu’il y en aurait d’autres.

Avec « My Only One », nous remontons aux débuts de l’histoire des Nines, puisque ce titre figure sur leur deuxième album, « Properties Of Sound ».

Autour de Steve Eggers (guitare basse, claviers, trombone, percussions, chants) étaient rassemblés Andrew Webb (guitares) et Paul McCulloch (violoncelle sur MOO).

Il est très clair, dans cette chanson, et dans la plupart de celles des Nines que, comme on l’a dit souvent, ce groupe a repris les choses là où les Beatles les ont laissées.

Il ne s’agit aucunement de parodie, mais du respect que Steve peut avoir pour l’œuvre de Paul Mc Cartney, certainement pas d’une imitation, mais bien plutôt d’une re-création ; le violoncelle intervient au moment du pont, et on reste impressionné par la qualité d’écriture (et de chant) de Steve Eggers. Cela fait vingt ans que cela dure, et il serait temps de s’en apercevoir.

_______________________________________________________

*voir « Orange Of Summer« 

 

Print Friendly, PDF & Email