J’ai choisi d’écrire à propos d’une 2ème chanson de « Figure 8 », gracieuse miniature signée par le maître, parce qu’elle rappelle avec sa très simple instrumentation (guitare d’Elliott, en picking, relayée, pour le chorus, par une discrète guitare électrique) la manière des albums précédents. Les paroles, qui s’adressent à une ex-petite amie sont d’une intelligence et d’une délicatesse exquises. Que dire d’autre sinon que ce monde aurait vraiment besoin d’Elliott Smith et de sa déchirante délicatesse.

Print Friendly, PDF & Email