La redécouverte de ce disque de Faris Nourallah* ─ je n’avais pas réécouté Gone depuis une dizaine d’années ─ m’a donné l’envie de vous présenter une seconde chanson figurant sur cet album.

« The Rope », c’est toujours Faris, tout seul, son sens suprême des mélodies qui font les chansons pop imparables, ses guitares et son petit synthétiseur, vers la fin. C’est aussi une science très fine des harmonies vocales, et, au total, une chanson qui reste plus longtemps dans nos mémoires que les innombrables « scies » dont nous abreuve la radio.

Cela dit, à force de m’intéresser aux microscopiques artisans qui travaillent dans leur home-studio sans jamais passer sur scène, je me heurte (et vous, avec) à ce fait qu’il est impossible de dénicher « The Rope » sur YouTube*, ce qui implique qu’il vous faudra passer par les plateformes de téléchargement ou le streaming pour faire connaissance avec cette chanson. En tout cas mon exemplaire du cd Gone n’est pas à vendre !

*ce qui était vrai il y a quelques mois, quand j’ai écrit cette page, ne l’est plus aujourd’hui (novembre 2018) et sera peut-être encore remis en question au moment de la publication (janvier 2019). YouTube !

Print Friendly, PDF & Email