« You Got The Silver » est la chanson des premières et des dernières fois. Pour Brian Jones, à peine présent pendant les séances d’enregistrement de Let It Bleed, et trop défoncé pour produire quoi que ce soit de mémorable, ce sont les dernières notes enregistrées. Il joue, paraît-il de l’autoharp, mais je n’ai jamais réussi à entendre cet instrument dans le mix.

Pour Keith, c’est la première fois qu’il chante une chanson tout seul*, et c’est bien mérité, parce que c’est somptueux. Il faut dire qu’il l’a écrite pour Anita Pallenberg (1942-2017) qu’il avait tout simplement « piquée » à Brian Jones lors du fameux voyage en voiture pour Tanger, j’en ai dit un mot dans une ancienne chronique**.

À l’époque, Keith écoutait beaucoup les Byrds, époque Sweetheart Of The Rodeo, et, dans la version de Let It Bleed, il joue toutes les guitares, l’électrique, et l’acoustique en « slide ». Le perfectionnisme de Glyn Johns fit qu’il termina la session les doigts en sang. Les claviers (piano et orgue) sont tenus, bien sûr, par Nicky Hopkins.

C’est pendant la tournée de 1999 (No Security Tour) que Keith décida de l’interpréter sur scène, ainsi que pendant le Bigger Bang Tour (2006-2007). Je viens de revoir la vidéo du 1 novembre 2006, immortalisée par Scorcese dans Shine A Light, et Ron Wood mérite un coup de chapeau pour sa partie de slide sur sa guitare acoustique.

https://www.youtube.com/watch?v=MiPSqwM91gM

* Il existe une version antérieure, chantée par Mick, qu’on trouve, je crois sur des « bootlegs » (enregistrements pirates). Quant à la version « définitive », chantée par Jagger, elle aurait été effacée par erreur, par un ingénieur ! Le destin tendait une main secourable à Keith…

** »She’s A Rainbow »


Print Friendly, PDF & Email