« Your Protector » est l’une des chansons (et l’un des singles) de Fleet Foxes, premier album de ce  groupe de Seattle.

Entièrement écrit par le guitariste et chanteur principal, Robin Pecknold, produit par Phil Ek, cet album, se distingue d’abord par la pochette, illustrée par la reproduction de « Proverbes Flamands » (1559), œuvre de Pieter Brueghel l’Ancien, destinée à mettre en relief les différents aspects de la bêtise humaine, et que j’ai eu le plaisir d’admirer à la Gemäldegalerie de Berlin. Mais revenons à la musique pour dire que Fleet Foxes a sans doute été l’un des albums les plus encensés par la critique, en 2008 ; j’ajouterais, à juste titre, et la réussite commerciale est allée de pair.

La grande force de ce quintet, c’est qu’autour de la voix très pure et très juste de Robin, les quatre autres (Skyler Skjelset, guitare solo, Nicholas Peterson, batterie, Casey Wescott, claviers, Craig Curran, basse) chantent et harmonisent à qui mieux mieux, ce qui ne peut que ravir les auditeurs orphelins de Crosby, Stills & Nash, sans compter tous les autres. La qualité reste au rendez-vous, même sur scène, comme j’ai pu m’en apercevoir au Bataclan, où ils donnèrent un mémorable concert, le 30 mai 2011.

Et puis, Pecknold est un très estimable compositeur, comme vous pourrez le constater si vous vous procurez l’album.  Preuve en est cette chanson, parmi d’autres aussi réussies*, bénéficiant de l’apport d’un flûtiste (Glen Owen).

*Même s’il m’arrive aujourd’hui, dix ans après, de trouver que la production d’Ek force parfois un peu trop sur la réverbération de la voix de Robin.

Print Friendly, PDF & Email