Cette chanson est sans doute la plus connue de Julian Cope, originaire de Liverpool, et chanteur des Teardrop Explodes entre 1979 et 1983. Après avoir traversé des gouffres psychologiques insondables, copieusement entretenus par des substances toxiques variées où domine le LSD 25, Cope, en solo, nous livre un double album très réussi, « Peggy Suicide », où brille Beautiful Love, qui sera le 1er single, et un hit mineur pour Cope. Pour couper court à toutes les réclamations, j’avoue publiquement que je ne connais pas la carrière de Cope, ni avant, ni après cet album. On ne peut pas s’intéresser à tout.
Mais Beautiful Love est une chanson très réussie, avec les interventions à la trompette de Aaf Verkade, un piano bastringue qui lui donne ce rythme sautillant, la deuxième voix. Elle mérite de rester.

Print Friendly, PDF & Email