Juste le piano de Daniel Rossen, et un tom basse à peine effleuré par Christopher Bear, le batteur de Grizzly Bear, pour cette superbe chanson qui clôt Veckatimest, le troisième album du quartet de Brooklyn.

Veckatimest, du nom d’une petite île du Massachusetts, fut acclamé par la critique, et ce n’est que justice, tant il constitue une éclatante réussite. Produit, comme d’habitude par le bassiste Chris Taylor ─ que vous pourrez voir jouer de la clarinette basse dans l’un des clips qui accompagne cette chronique ─, et chantée par Ed Droste, « Foreground » bénéficie également des arrangements de Nico Muhly pour l’Acme String Quartet, ainsi que pour le Brooklyn Youth Choir qui accompagnent Grizzly Bear dans cette chanson.

En plus de cet enregistrement studio qui occupe l’une des vidéos de cette chronique, j’ai tenu à rajouter une version en public, dans une chapelle, que je trouve très réussie, et qui devrait vous donner l’envie de connaître un peu mieux la discographie de Grizzly Bear.

Print Friendly, PDF & Email