Les spécialistes s’esclaffent. Déjà, pour certains, s’intéresser à Gentle Giant est la marque d’un esprit compliqué, voire d’un manque de goût ; alors, s’intéresser à une chanson du onzième album studio de Gentle Giant, le mal-aimé Giant For A Day, c’est donner la preuve d’une bizarrerie pas très éloignée du sectarisme.

Quand je vous aurais dit que Giant For A Day est considéré comme étant le pire album du groupe, vous trouverez certainement que j’aggrave mon cas. Et il est vrai que le groupe avait purement et simplement abandonné les recherches musicales qui avaient fait sa réputation.

Mais voyez un peu le contexte ; le public de Gentle Giant s’évanouissait comme une peau de chagrin; le punk était triomphant, au point que l’année précédente, Vertigo (la maison de disques) avait sorti une compilation du groupe, Pretentious, sur laquelle le géant dessiné sur la pochette portait une épingle à nourrice au travers du nez ! Un concert dans l’Ontario fut annulé, faute de spectateurs. Genesis devenait le seul groupe « progressif » accepté. Le second cd du disque « live » Out Of The Fire – The BBC Concerts donne un exemple ─ très honorable, à mon avis ─ de ce que le groupe jouait à cette époque.

Giant For A Day fut enregistré dans ce contexte, dans un obscur studio, à Battersea, au printemps, et sortit à l’automne, avec une assez bonne promotion, mais à un moment où tout le monde avait oublié GG. Pour vous donner une idée, entre décembre 1977 et mai 1980, Gentle Giant se produisit une seule et unique fois sur scène.

Derek Shulman, marié, vivait maintenant au Texas et commençait à s’intéresser à l’aspect commercial de l’industrie musicale, Kerry Minnear devenait papa et très chrétien.

Donc, pour en revenir à la musique, « Friends » est une très belle chanson folk, jouée à la guitare acoustique ; et une fois n’est pas coutume, c’est bien le batteur, John Weathers qui l’a composée, et qui la chante avec un talent certain. Rien que pour « Friends », Giant For A Day mérite d’être sauvé, mais sur cet album dont je n’hésite pas à dire qu’il est un très bon album de pop-music, d’autres chansons méritent le détour : « Words From The Wise », « Thank You » (splendide composition !), mais aussi « Spooky Boogie » et « It’s Only Goodbye ». Pas mal pour un album méprisé !

 

Print Friendly, PDF & Email