Si j’avais à faire une liste des 10 meilleures chansons de Donovan, “Sand And Foam” y figurerait certainement.

Je crois qu’on trouve “Sand And Foam” sur le disque américain (car non distribué en Grande-Bretagne) “Mellow Yellow”. C’était également la face B du single “There Is A Mountain”, et il est sur les deux indispensables compilations, “Troubadour : The Definitive Collection” et “Try For The Sun : The Journey Of Donovan”. Et puis, il est nécessaire de l’écouter sur le non moins indispensable “Donovan In Concert : The Complete 1967 Anaheim Show”.

C’est une chanson toute simple que Donovan a sans doute écrite au retour d’un voyage au Mexique, une chanson de pures sensations, qu’il nous fait réellement partager. Une mélodie sublime soulignée par un simple et lumineux picking de guitare.

C’est un retour à l’atmosphère de “Fairytale” et des premières œuvres, mais le temps a passé ; Donovan n’hésite plus à mettre en avant son accent écossais, il laisse de côté les licornes, les fées et la fantasmagorie qu’il aimait bien mettre en scène, et nous donne simplement le spectacle serein et apaisant de la beauté du monde.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Article recommandé pour vous :  Happy Together, The Turtles