Je vous ai déjà dit beaucoup de bien du groupe américain The Decemberists, et le moteur de recherche perfectionné de mon blog devrait vous permettre de vous reporter à toutes les chroniques les concernant. Je n’avais pas manqué de souligner l’anglophilie de Colin Meloy et ses amis (Chris Funk, Nate Query, Jenny Conlee, John Moen) et c’est cet attachement au folklore anglais et écossais qui les a décidé à contacter une chanteuse anglaise, Olivia Chaney, diplômée de l’Académie Royale de Musique d’Angleterre, guitariste et joueuse d’harmonium indien*, dont le premier disque date de 2013. Sa collaboration avec The Decemberists aboutit à la parution d’un album, The Queen Of Hearts, sous le nom d’Offa Rex.

The Queen Of Hearts, produit par Tucker Martine et Colin Meloy est une superbe collection de chansons folkloriques anglo-saxonnes, de toutes les époques, des reprises, donc.

J’ai choisi de mettre en avant « The Old Churchyard » dans laquelle Olivia chante et joue de l’harmonium. Colin est à la guitare électrique, Nate à la basse et John à la batterie. Il y a également deux invités, l’Australienne Mirabai Peart au violoncelle, et Ralph Carney qui joue d’un instrument à vent.

L’arrangement est inspiré de la version a cappella que Norma Waterson et Martin Carthy en ont donné en 2002 pour leur album A Dark Light.

La chanson date probablement du milieu du XIXème siècle, et son inspiration très chrétienne devrait en faire une favorite des cérémonies funèbres.

La très belle vidéo qui illustre cette chanson ne manquera pas de vous rendre amoureux(se) de cet hymne bouleversant, et peut-être également de la superbe Olivia Chaney. Je vous avoue que la fusion de l’harmonium d’Olivia et de la Fender parfaitement distordue de Colin produit une sonorité proche des « bag-pipes » écossais que je trouve du plus bel effet.        

*un harmonium utilisant l’air pour produire des notes.

Print Friendly, PDF & Email