Je vous ai raconté, dans un épisode précédent*, les circonstances dans lesquelles Roy Orbison, pionnier du rock, bien oublié depuis longtemps, fut, à l’âge de 51 ans, entraîné par une bande d’amis, pour jouer ensemble, puis enregistrer un disque sous le nom de Traveling Wilburys. Tous les musiciens portaient d’amusants pseudonymes, mais personne ne fut dupe, car il y avait, outre Roy Orbison, George Harrison, Bob Dylan, Tom Petty et Jeff Lynne**.

Un petit mot pour ceux qui ne connaissent pas J. Lynne, musicien britannique ayant joué avec The Move, qui est devenu célèbre en fondant Electric Light Orchestra, puis en poursuivant une carrière de producteur auprès de beaucoup d’artistes célèbres (dont George Harrison).

C’est donc Jeff qui a composé et produit ce sublime « A Love So Beautiful » pour son camarade des TW. On raconte que quand Jeff a joué la chanson pour la première fois à Roy, des larmes coulaient sur les joues de ce dernier. La séance d’enregistrement rassemblait Jeff (basse, guitare), Ray Cooper (batterie) et George Harrison à la guitare acoustique. On raconte aussi que, pour l’enregistrement de sa voix, Roy commença par fredonner la chanson, une première fois. Puis, il la chanta une seule fois, du début à la fin. Et ce fut tout. C’est cette unique prise vocale que vous entendez sur Mystery Girl, sans modifications, corrections ou traficotages quelconques !

Je viens d’accoler l’adjectif « sublime » à « A Love So Beautiful », mais comment qualifier autrement une chanson qui vous pousse à vous blottir dans les bras de la personne que vous aimez, une chanson qui vous enveloppe comme dans un cocon, une chanson d’élévation et de béatitude, d’amour, au sens le plus pur du terme, sans les scories qui viennent habituellement gâcher ce noble sentiment. D’aucuns diraient : « C’est le slow qui tue ! » C’est vrai que si je faisais une petite liste des chansons qu’il ne faut écouter que collé contre le corps d’un ou d’une autre***, il ne fait aucun doute que « A Love So Beautiful » occuperait la 1ère place.

Je vous rappelle qu’il n’y a jamais eu de Traveling Wilburys volume 2, et que Roy Orbison est mort à 52 ans, le 6 décembre 1988, avant la sortie de Mystery Girl.

*Voir « She’s A Mistery To Me ».

**Sans oublier le batteur Jim Keltner.

***Si vous êtes un nombre suffisant à me réclamer une liste de ce genre, je veux bien essayer de la créer.

Print Friendly, PDF & Email