J’insiste sur Shades In Bed, et sans doute plus pour l’importance que ce disque eût pour moi, que par rapport à son impact sur l’histoire musicale du siècle dernier.

« Another Star est une autre réussite de ce disque, signée Birch/Wicks, produite par le tandem Lange & Friese-Greene.

Assez traditionnellement, la voix et les guitares exposent le thème mélodique avant que n’entrent en jeu la basse et la batterie. Cette ligne mélodique des couplets est volontairement assez linéaire, entretenant ainsi une tension qui ne se résoudra qu’avec un refrain très caractérisé et fondamentalement différent, ce qui donne à la chanson une « personnalité » bien marquée. Cette qualité est encore accentuée par un pont instrumental encore plus original au cours duquel la métrique devient ternaire, avec un piano au premier plan, donnant à l’ensemble un petit côté « jazz ». Comme si ce n’était pas suffisant, la fin nous réserve une modulation qui entretient la tension dont j’ai déjà parlé, avant une coda, au piano, qui termine par une rupture complète du rythme et de la mélodie. N’en déplaise à certains, voilà ce qu’on appelle une composition élaborée !

Print Friendly, PDF & Email