Bobby Womack et sa sœur Shirley ont écrit ce titre pour leur groupe The Valentinos, en 1963, et c’est le DJ Murray The K qui l’a fait connaître à Andrew Loog Oldham, lors de la 1ère visite des Stones aux USA.
Ils vont donc enregistrer cette chanson, parmi d’autres, aux Studio Chess de Chicago, 2120 South Michigan Avenue, pour ceux qui connaissent bien leur discographie des Stones.
Le 10 juin 1964, Andrew est à la production, l’ingénieur est Ron Malo. Quatorze prises sont nécessaires. Andrew dira plus tard qu’il regrettait d’avoir mis trop d’écho.
Brian assure la rythmique sur une 12-cordes électrique ; Keith nous offre un chorus d’anthologie, tout en confiant également qu’il n’en était pas trop satisfait.
Le titre sort en single au Royaume-Uni le 26 juin (3 mn 28), et le 25 juillet aux USA, dans une version de 2 mn 48. Il figure sur l’album américain 12 x 5, mais il faudra attendre la compilation de 1966 « Big Hits » (High Tide And Green Grass) pour le voir apparaître sur un album britannique.
Quant à B. Womack, il n’était pas trop content que ces « petits blancs » reprennent une de ses chansons, mais quand, quelques temps plus tard, il a vu arriver les royalties, il a dit « qu’ils pouvaient reprendre toutes les chansons qu’ils voulaient » !

Print Friendly, PDF & Email