« Jealous Guy » fut enregistrée les 24 mai et 4 et 5 juillet 1971, afin d’être incluse sur l’album « Imagine ».
Mais la chanson avait été composée, bien avant, précisément en Inde, lors du séjour des Beatles chez le Maharishi Mahesh Yogi, et n’avait pas été retenue pour le Double Blanc.
Lennon changea donc complètement les paroles, et en fit une supplique à Yoko Ono*.
La production revient à John, Yoko, et Phil Spector.
John chante, évidemment, et joue de la guitare acoustique ; les autres guitares sont entre les mains de Joey Molland et Tom Evans de Badfinger. Le piano, qui occupe le devant de la scène est joué par Nicky Hopkins ; John Barham est à l’harmonium ; Klaus Voormann est à la basse, Jim Keltner, à la batterie. Le vibraphone est frappé par le batteur Alan White ; le spécialiste du Mellotron chez les Moody Blues, Mike Pinder, se contente du tambourin, et les imposantes cordes sont jouées par The Flux Fiddlers.
Cette chanson est très touchante ; John s’y livre complètement, il se met à nu devant Yoko ; il avoue son insécurité, la peur de perdre l’amour, il s’excuse de l’avoir blessé**. Il avoue devant Yoko, et devant le monde entier ce que la plupart des gens n’osent dire à personne, qu’il est jaloux, jaloux comme quelqu’un qui craint, à chaque instant d’être abandonné, jaloux comme l’enfant qu’il fut, abandonné par son père et par sa mère…
_________________________________________________________________________________________________________
*la théorie qui prétend que le texte s’adresse à Paul Mc Cartney ne me paraît pas très plausible.
**on rappelle que le « Lost Week-End » de John n’aura lieu que 2 ans plus tard…

Print Friendly, PDF & Email