« Something »* est LA chanson de George Harrison, avec les Beatles. Après « Yesterday », c’est sans doute celle qui a été le plus reprise. Impossible de citer tout le monde, mais, tout de même, les noms de Shirley Bassey, Elvis Presley, Smokey Robinson, James Brown, Ray Charles, Frank Sinatra, ce dernier déclarant que c’était « la plus grande chanson d’amour de ces 50 dernières années » !

« Something » apparaît sur Abbey Road, et occupa la face A d’un single, quelques jours plus tard, couplée à « Come Together », la première face A (et le premier n°1 dans les « charts ») pour George, depuis le début.

La chanson fut donc composée par George pendant les sessions de The Beatles, plus connu sous le surnom de White Album, mais George n’avait même pas l’intention de la présenter aux autres ; c’était juste une chanson d’amour composée pour Pattie Boyd, et après avoir pensé la donner à Jackie Lomax, c’est à Joe Cocker que George la destina. Ce fut la première version enregistrée de « Something », mais elle ne fut mise sur le marché qu’après la sortie d’Abbey Road.

Le jour de son 26ème anniversaire, le 25 février 1969, George enregistra un certain nombre de démos (« All Things Must Pass », « Old Brown Shoe »…), dont « Something », en compagnie des ingénieurs Glyn Johns et Ken Scott. On trouve ce « Something », où il chante accompagné de sa seule guitare électrique, avec un couplet qui ne figure pas dans la version finale et une fin pas aboutie, dans Anthology 3, et je vous assure qu’il s’agit de ma version préférée de la chanson ! Il faut vraiment écouter ça.

L’enregistrement officiel débuta le 16 avril, 13 prises furent faites, mais rien ne fut concluant, ce jour-là, et tout repartit de zéro, le 2 mai, avec George à la guitare électrique, Paul à la basse, John au piano, Ringo à la batterie et Billy Preston à l’orgue Hammond. 36 prises furent enregistrées, la dernière étant celle destinée à être utilisée. Le 5 mai, dans un autre studio, Paul améliora sa piste de basse, George, pour la première fois osant le diriger, et lui disant que celle-ci était un peu trop compliquée ! Et George enregistra sa guitare en modifiant le son avec une cabine Leslie.

Ensuite, ce n’est que le 11 juillet que le groupe revint vers « Something », avec la partie vocale de George. Le 16 juillet, George, toujours aussi peu sûr de lui, refit sa prise vocale, avec Paul aux chœurs et des claquements de mains de Ringo (absents du mix final).

Mais George n’était pas satisfait, et, le 4 août, il confia le mix de « Something » à George Martin, chargeant ce dernier d’écrire une partie orchestrale.

Ce fut le 15 août que l’on enregistra l’orchestre pour « Something » (ainsi que pour « Here Comes The Sun » et deux autres chansons d’Abbey Road), avec George, le seul Beatle présent. Il voulut refaire son chorus de guitare sur sa Gibson Les Paul Standard de 1957, mais la seule piste disponible autorisait que ce ne fût fait qu’en même temps que l’orchestre qui jouait. Aucun droit à l’erreur ! Il n’y en eut pas.

Il existe deux autres enregistrements notables de « Something » par George ; le premier figure sur le triple-album The Concert For Bangladesh du 1 août 1971 ; le second, sur le Live In Japan, où il joue en compagnie d’Eric Clapton.

Et dire que quand George Harrison a rencontré Michael Jackson, ce dernier croyait encore que « Something » était une composition de Lennon/McCartney !

*Cette chronique n’aurait pas pu être écrite sans de larges emprunts à l’article majeur de Dave Rybaczewski pour BeatlesMusicHistory. Qu’il en soit félicité et remercié.

Print Friendly, PDF & Email