Je vais continuer à vous parler de cet exceptionnel premier album* d’Ásgeir, avec cette chanson qui s’oriente plus vers le folk que les autres titres déjà évoqués**.

La lumineuse production de Gudmundur Kristinn Jónsson permet d’apprécier pleinement l’instrumentation, cette fois-ci dépourvue de batterie. En revanche les chœurs sont à la fois d’une grande subtilité et d’une maîtrise parfaite.

le « Summer Guest » évoqué par l’auteur*** n’est autre qu’un oiseau migrateur, dont le retour annonce l’été.

L’écologie et le respect de la nature sont les sujets le plus souvent évoqués par Ásgeir dans son disque, et on ne peut qu’applaudir cet engagement.

Ce « In The Silence « n’a pas besoin d’autres paroles de ma part pour que vous en fassiez un disque de chevet, et je n’ai plus qu’à vous laisser l’écouter.

 

__________________

*distribué autre part qu’en Islande

** »In Harmony » et « Torrent »

***qui est, on s’en souvient, le propre père d’Ásgeir.

Print Friendly, PDF & Email