Il y a quelques années, des anges sont venues me visiter. Car comment nommer autrement ce groupe vocal, qui existe depuis une quinzaine d’années dans la région de Winnipeg*, et qui se révéla au monde avec ce disque 40 Days ?

À l’époque, le groupe comprenait une voix alto, Cara Luft, qui quitta les WJ après ce premier album**, une voix mezzo, Nicky Mehta, et une voix soprano, Ruth Moody.

Et la chanson qui ouvre cet album inaugural n’est autre que ce « One Voice », composition de Ruth Moody, qu’elle chante en s’accompagnant à la guitare.

Cara et Nicky, qui ajoutent leurs somptueuses harmonies vocales démontrent que 1+1+1 donnent un résultat bien supérieur à 3. Andrew Downing joue de la contrebasse et Kevin Breit de la mandoline, ainsi qu’une mandoline baryton, le mandolancelle.

Il existe un autre disque des Wailin’ Jennys sur lequel figure « One Voice » ; il s’agit du Live At The Mauch Chunk Opera House, enregistré en Pennsylvanie en 2008. Heather Masse a remplacé Cara Luft, et les WJ sont épaulées par le multi-instrumentiste Jeremy Penner. Écoutez bien cette version, elle est encore plus extraordinaire que la version originale en studio.

__________________________________________________________________

*capitale de l’état du Manitoba, Canada.

**C’est Heather Masse qui occupe aujourd’hui ce poste.

Print Friendly, PDF & Email