Si vous n’avez pas entendu “Wonderwall” en 1995, c’est que vous étiez sans doute en vacances sur la planète Mars. D’ailleurs, mes lecteurs les plus radicaux se demandent bien pourquoi je me mets à parler d’une chanson que tout le monde connaît et qui a été diffusée, jusqu’à la nausée, sur toutes les machines à faire du bruit qui existent.

C’est très simple, les gars. D’abord, 22 ans ont passé et il y a prescription. Oasis n’existe plus, et il n’y a pas beaucoup de risques, pardon, de chances que les Gallagher refassent surface, en dépit des efforts désespérés qu’ils déploient pour qu’on recommence à parler d’eux.

Et puis surtout, sur ce (What’s The Story) Morning Glory?, deuxième album studio d’Oasis, et passeport vers la gloire mondiale, “Wonderwall” brille d’un éclat particulier, et la plume de Noel a rarement été mieux inspirée que pour imaginer cette belle mélodie, magnifiquement chantée par Liam. Mais, bien sûr, le goût des frangins n’est pas très sûr, puisque Noel n’est pas du tout content de cette chanson ; quant à Liam, dont la réputation de crétin n’est plus à faire, il a « envie de vomir » à chaque fois qu’il lui faut chanter “Wonderwall”.

Vous aimez bien le violoncelle qu’on entend dans “Wonderwall” ? Manque de pot, c’est un Mellotron. Quant à moi, j’ai une petite préférence pour la reprise qu’en a faite Ryan Adams.

Print Friendly, PDF & Email
close

Inscrivez-vous au blog d'OldClaude et soyez notifié des mises à jour futures !